YEAHMAN

Marseille / France | LIVE

contact booking : Olivier

Multi-instrumentiste, Yeahman (Jean Dasso) fait tomber les frontières entre musiques électroniques et world, et revendique une forme d’universalité artistique. Ses lives mélangent ses propres productions et des sélections originales, issues de tous les continents, liées par un beat Global Bass et Downtempo.
Son premier album Ostriconi -repéré par FIP ou Radio Nova– respire des influences traditionnelles et réunit des musiciens contemporains, auxquelles il ajoute sa vision personnelle de la musique électronique, emplie de claviers vaporeux, et rythmée par de puissantes basses. Enregistré à Toulouse il sort en janvier 2021 sur le label US Wonderwheel Recordings (DJ Khalab, Quantic, Populus).
Depuis 2017 il a voyagé outre-Atlantique (Colombie, Brésil, Mexique, le Canada et les USA), ainsi qu’en Europe, avec le soutien du meilleur de la scène global bass (Movimientos à Londres, Global Hybrid Records à Bruxelles, le festival Goulash Disko en Croatie, le Club Lento à Bâle, PalomArt à Naples…)

En 2021 sa 1ère date déconfinée avait lieu à Dakar mais c’est sur la scène des Inouis du Printemps de Bourges qu’il va présenter la première de son live!

Au-delà de sa carrière, Yeahman est aussi un activiste culturel à Toulouse (où il a débuté avant de s’installer à Marseille). Il y a créé les événements « Ghetto Sonido » en 2014 et programme aussi l’une des scènes du Rio Loco, festival toulousain des musiques du Monde. Enfin, il est à l’initiative de collaborations politiques et culturelles, impliquant des associations de lutte contre le réchauffement climatique (Extinction Rebellion, Earth Night) ou de promotion des droits humains (Autonomie).

 

PRESSE

“Yeahman nous balade en Balagne sur une poignée de titres qui sentent la plage. Une plage corse qui pourrait tout aussi bien être colombienne, ivoirienne, et même brésilienne — en témoigne le joli « Baixi Baixi », morceau rêveur accompagné par le guitariste Kino B et la voix des sœurs portugaises d’Aluna Project. Une parenthèse de nature qui invite à oublier, le temps d’un album, les frontières trop présentes d’un monde parfois trop fermé » Radio Nova

« Repéré par le globe-trotteur new-yorkais Nickodemus, Yeahman se prépare à sortir à la fin du mois son premier album enregistré entre Toulouse, Dakar, Naples et Marseille, sur l’excellent label Wonderwheel Recording. Une place de choix pour tous ceux qui souhaitent aujourd’hui se faire une place dans la petite famille du groove tropical mondial où prospèrent une poignée de producteurs et de musiciens talentueux. ” FIP

 

Médias