Le Motel

BRUXELLES | DJ SET

contact booking : Olivier

La musique de Le Motel est un vortex d’images et de sons provenant des quatre coins de la planète. En tant que producteur et DJ, le belge a parcouru une multitude de festivals et de clubs. Adepte du field recording, celui qui compose aussi des musiques de films a arpenté les coins les plus reculés de la planète, pour y enregistrer des sonorités inédites, des trésors sonores qu’il re-travaille méticuleusement dans son studio bruxellois. C’est dans cette ambivalence que Le Motel façonne un son si singulier et reconnaissable entre mille.

Son passé de designer graphique et sa casquette de compositeur de musiques de film expliquent en partie la richesse de l’univers visuel de Le Motel. Ses productions se démarquent par la force évocatrice de ses assemblages de sons, et par les éléments organiques qui viennent se heurter à des nappes synthétiques qui constituent l’essence de son identité sonore. Après un EP aux accents footwork sur le label de Los Angeles TAR (45°34°50°), Le Motel signe en 2015 un album chez les néo-zélandais de Cosmic Compositions. Intitulé « OKA », le disque est notamment remarqué par Gilles Peterson, qui le classe Album Of The Week sur son show pour la BBC 6. L’artiste bruxellois crée Maloca Records en 2020, qu’il inaugure avec l’EP « Transiro » en 2020. À l’occasion de cette première sortie sur son label, il collabore avec l’artiste vidéo Antoine De Schuyter sur un live A/V.

Le Motel signe son grand retour en 2022 avec « Sueños », projet le plus ambitieux de sa discographie à ce jour. Fidèle à l’identité curieuse et plurielle de Maloca, le musicien a choisi de faire appel à des collaborateurs anglais, ghanéens, espagnols et bruxellois. « Sueños » (“rêves” en espagnol) prend sa source dans les songes de la nuit, et dans la frustration de ne pouvoir pleinement vivre sa vie et sa musique dans le contexte de la pandémie et des confinements successifs. Sur ses deux morceaux solo, “Sueños” et “Talking To Drums”, le producteur creuse le sillon de ses sonorités percussives. En compagnie de ses invités, Le Motel explore d’autres univers musicaux : grime sur “Love Talk Bad” en featuring avec Logan, glitch / IDM avec Cabasa sur “Libet’s Delay”, reggaeton avec Clara! sur…

Médias